Pr├ęsentation

La magie élémentaire est représentée sur la fiche de personnage par une sorte de yin-yang doté de plusieurs niveaux :

Jauge Magie

Les gros cercles correspondent aux 10 niveaux de maîtrise d’un élément. Les petits sont des demi-niveaux présents pour marquer le passage d’une étape à l’autre. Toutefois pour le système on ne tiendra compte que du niveau entier. Pour réaliser une action liée à la maîtrise d’un élément, il suffit de décrire l’action que l’on souhaite réaliser et d’investir un certain nombre de points dans cette action. Ensuite le meneur de jeu détermine si l’investissement à été suffisant pour réaliser l’action décrite. Aussi il faudra appréhender petit à petit le niveau de puissance à fournir en fonction de ce que l’on souhaite réaliser pour ne pas gâcher de points, ou effectuer une action trop faible. Dans le cadre d’une opposition, le nombre de point engagés est révélé conjointement car il détermine qui prendra l’avantage.

Exemple, un maître de l’eau envoi un jet d’eau très puissant (6 points) en direction de son adversaire, un maître de la terre, qui lui décide de lever un mur (4 points) pour se protéger. Dans ce cas le jet d’eau est plus puissant et brise le mur pour atteindre sa cible, atténué cependant par la protection de l’adversaire. Je vous rappelle que les pouvoirs élémentaires ne sont pas limités à une liste exhaustive de sorts. Aussi, les joueurs sont libres d’inventer des attaques liées à leur élément, et de faire usage de l’environnement, le tout via une très bonne description Role-Play (en gros éviter de faire comme dans l’exemple !). En fonction de la cohérence et de la qualité de ce RP, le meneur de jeu pourra attribuer aux joueurs des bonus, également de manière cachée ! Je parle de points depuis tout à l’heure … mais où sont-ils et à quoi correspondent-ils ? Et bien le score entier de magie correspond à la réserve de magie du personnage. A chaque fois qu’un personnage utilise la magie, il finit son tour en réalisant un tirage, afin de savoir combien de points de magie il regagne. Il tire alors autant de galets que son score en magie et additionne les valeurs des différents éléments. Exemple pour un maître du feu : Feu = 2, Air =1, Terre = 0, Eau = -1

Si un personnage obtient, après son tirage de regain de points de magie, un score plus élevé que son niveau de magie, il devra alors dépenser tout ces points en surplus, faute de quoi ils disparaitront pour revenir au niveau normal.

Tour de magie
  • Description de l’action
  • Investissement des points
  • Détermination par le Meneur de la réussite
  • Tirage de regain de magie